Top

   

Les enfants se mettent à la 3D !

On parle beaucoup des imprimantes 3D mais saviez-vous qu'il en existe des spécifiques aux enfants ? Voici un comparatif des imprimantes 3D adaptées aux enfants.

 

1. La "ThingMaker" de Mattel

Lors de la New York Toy Fair Trade qui se tient du 13 au 16 février, Mattel a dévoilé une imprimante 3D pour enfants leur permettant de créer eux-mêmes leurs jouets. Répondant au nom de ThingMaker que l’on pourrait traduire comme « machine à fabriquer des choses », cette imprimante 3D a été développée avec Autodesk, le grand spécialiste des logiciels de modélisation 3D et d’ingénierie.

L’imprimante fonctionne grâce à une application gratuite compatible iOS et Android : ThingMaker Design. Grâce à elle les jeunes utilisateurs pourront créer leurs jouets de A à Z, du design en passant par la couleur et la texture des objets. L’interface et le design de l’imprimante comme de l’application ont été pensés afin que tous les enfants, même les plus jeunes puissent réaliser les impressions eux-mêmes. Les jouets sont fabriqués avec des filaments PLA, une matière plastique issue de l’amidon de maïs, plus écologique et moins néfaste pour la santé que l’ABS.

 

Avec cette imprimante 3D, Mattel explique dans un communiqué de presse vouloir renouer avec son premier ThingMaker datant des années 1960. La nouvelle version du ThingMaker permet aux enfants de créer des figurines telles que des robots ou dinosaures mais aussi des bijoux prêts à être portés.

 

 

Pour ce qui est de la sécurité, les portes de l’imprimante se ferment et se verrouillent jusqu’à ce que l’impression soit terminée. Les enfants peuvent tout de même avoir le loisir de suivre le processus de création grâce à la porte transparente de l’imprimante.

De même, la tête d’impression se rétracte dès qu’elle n’est pas utilisée afin d’éviter toute blessure. Toutefois, Mattel se dégage de toutes responsabilités sur les plus jeunes en prévenant que l’usage de cette imprimante 3D est réservée aux enfants de 13 ans et plus.

L’imprimante ThingMaker sera disponible dès l’automne 2016 aux États-Unis et coûtera 300 dollars « seulement » (soit environ 265€), ce qui est peu par rapport au prix d’une imprimante 3D classique. Les pré-commandes sont déjà acceptés sur les sites en ligne tels qu'Amazon

 

2. Andi, l'imprimante qui n'imprime pas

L'idée de base lors de la création d'Andi n'était pas de créer des objets mais plutôt d'enseigner aux enfants comment fonctionne les imprimantes 3D en général.

 

MANEJAS

 

Andi est une imprimante 3D où les enfants construisent et se construisent en même temps. Et puis une fois la machine construite, on peut l'utiliser pour imprimer des objets en utilisant une grande variété de matériaux différents tels que la pâte à modeler, l'argile ou encore la nourriture. Son fonctionnement se fait par une manivelle qui va permettre de pomper les matériaux à travers un tube d'extrusion. Les matériaux vont donc aller jusqu'à la buse. Le axes X, Y et Z fonctionnent comme une imprimante cartésienne sauf que les mouvements sont entièrement contrôlés manuellement, à l'aide des boutons et des connecteurs qui vont permettre de se déplacer dans différentes directions.

L'imprimante n'est pas encore disponible et est toujours un prototype. 

 

 

3. "The Rever" par  YouSu et Qubea

Les entreprises d'impression 3D "YouSu" et Qubea se sont associés pour créer "The Rever", qu'ils appellent aussi "la première imprimante 3D abordable pour les enfants". The Rever a un design simple que les enfants peuvent utiliser facilement, mais le plus important encore, c'est que la sécurité est renforcée rendant cette imprimante totalement apte à être utilisée par un enfant. Le matériaux utilisé est également le PLA, qui est moins toxique que l'ABS et qui a l'avantage d'être biodégradable. 

 

rever2

 

Non seulement l'imprimante est sûre et simple à utiliser, mais The Rever est également livré avec une application assez cool. L'entreprise Qubea a conçu une application pour iPad et Android qui permet à l'utilisateur de créer leur objet, puis l'envoyer, via le cloud, à la machine pour l'impression. L'application comprend des milliers de dessins à choisir, ainsi que la possibilité de dessiner votre propre design

Infra-red detection

The Rever a été développé avec succès, assemblé et testé; cependant, Qubea a tout de même lancé une campagne Kickstarter pour amasser les fonds nécessaires pour commencer une fabrication à grande échelle. L'entreprise espère commencer à expédier ses imprimantes en Juin 2016.

Qubea, entreprise fondée en 2012, place beaucoup d'importance à l'éducation, et a travaillé avec les écoles locales dans le but d'intégrer l'impression 3D dans les salles de classe. Le lancement de The Rever pourrait favoriser considérablement ces objectifs.

 

 

4. "Da Vinci Junior" de XYZprinting

Il ne faut pas se fier à sa petite taille et à sa discrétion (en comparaison avec les autres imprimantes Da Vinci ). La toute nouvelle imprimante 3D da Vinci Jr. d'XYZprinting offre une taille de fabrication de 15 x 15 x 15 cm au prix exceptionnel de 399€ ! Autant dire, que cette imprimante 3D fait partie de la liste des imprimantes les plus abordables et les plus accessibles du marché. La Junior est idéale pour les concepteurs 3D débutants et les inventeurs en herbe. Mais n'oublions pas un point ; cette imprimante est également parfaite pour les enfants ! Elle aura donc autant sa place sur votre bureau que dans une classe d'école !

Pour plus d'informations sur cette imprimante, direction notre test de la Da Vinci Jr.

 

 

 
 

Résumé

 
Sources

http://www.news-3d.com/index.php/tests/imprimantes-3d/386-da-vinci-jr

http://www.numerama.com/tech/145788-mattel-devoile-son-imprimante-3d-pour-les-enfants.html

http://3dprint.com/86384/andi-low-tech-3d-printer/

Author: Chloé
About me

Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience de navigation sur notre site. We use cookies to improve our website and your experience when using it. Cookies used for the essential operation of this site have already been set. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

  I accept cookies from this site.
EU Cookie Directive Module Information